LIGER club de ROANNE, Loire

LE BERRY REPUBLICAIN/ Une Loire à destination des touristes

 

 

Berry républicain.jpg

 


Cher > Actualités


 

 

Publié le

5 février 2017

 

 

ÉCONOMIE / Un plan d'action a été présente, jeudi à Sancerre, autour d'un projet réunissant six départements.

 

 

 Loire.jpgLe dossier Destination Loire concerne près de 300 kilomètres du fleuve royal. © PARA Stéphanie

 

 

Le projet Destination Loire, en réflexion depuis deux ans, vise à développer un axe touristique allant de Gien (Loiret) à Roanne (Loire). Jeudi, une amorce du plan d’action a été présentée, à Sancerre.

 

Dernier fleuve sauvage de France, la Loire fascine les touristes. Si ses châteaux restent mondialement connus, les autres tronçons du fleuve royal ont encore du travail pour se forger une notoriété touristique certaine. C’est dans cette optique que le projet Destination Loire, récemment rebaptisé Loire destination itinérances, a vu le jour depuis maintenant deux ans, porté par le pays Nevers sud nivernais.
Jeudi, plusieurs acteurs et partenaires de ce dossier touristique se sont réunis au siège de la communauté de communes Pays Fort Sancerrois Val de Loire, à Sancerre, pour faire un état des lieux de l’avancement du projet. 

 

Du pays giennois au pays roannais

Ce dernier concerne entre 250 et 300 kilomètres de Loire allant du pays giennois au pays roannais, soit trois Régions, six départements et vingt-quatre communautés de communes. L’objectif étant bien de tous se regrouper pour développer l’axe touristique de cette partie du fleuve encore méconnue. « La Loire est un dénominateur commun qui peut nous permettre d’exister au niveau national et international », a appuyé Christian Demaillet, président du pays Nevers sud nivernais.

La phase d’étude étant quasiment terminée, une amorce du plan d’action a été présentée, jeudi. Plusieurs tronçons ont d’abord été sélectionnés puis baptisés en escales : la Culture de la vigne et des mots, Confluences, Val d’Allier, la Loire inspirante et, enfin, la Loire gourmande.

 

Ce sont ensuite une série d’actions visant à développer la destination qui ont été présentées avec, entres autres, la mobilisation de points nodaux de services et d’accueil ou encore l’optimisation d’hébergements dédiés à l’itinérance et la montée en puissance de l’événementiel.

 

Exister au niveau international grâce à la Loire

L’aspect marketing et une réflexion autour de la gouvernance de ce projet ont également été évoqués. Quant au nom de cette destination, plusieurs ont été mis en avant : Loire buissonnière, Loire cœur de France, Itinérances en Loire intérieure, ou encore l’Autre Loire.

Si ce projet fait mouche auprès des acteurs du territoire, il n’est pas encore abouti. « La validation se fera sur plusieurs années », conclut Christian Demaillet. 

 

Marion Lapeyre
marion.lapeyre@centrefrance.com

 

 



09/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres