LIGER club de ROANNE, Loire

VIDÉO CONFÉRENCE/ "Roanne 1er Port fluvial de la Loire du Charbon à la Plaisance"

 

René FESSY

Président-fondateur

du LIGER club de ROANNE

 

 

 

Au XVIIIè siècle la batellerie prend tout son sens afin d’assurer le transport du charbon tant sur l’Allier que sur la Loire. Roanne devra par la suite effectuer trois mutations “portuaires” importantes pour assumer son évolution et se doter du Pont de pierre qui modifiera le cours du lit du fleuve dans la traversée de la ville.

 

 

CONF P.jpg
 
 
La gare d'eau de Varennes
Après la traversée périlleuse des Rambertes dans les gorges de la Loire le fleuve offrait, épisodiquement, la possibilité de coupler les bateaux afin de poursuivre le voyage vers Paris ou Nantes. En 1830 la 3è ligne de chemin de fer transcontinental entre Andrézieux et Roanne entraîna la construction de l’estacade de Varennes constituant une véritable gare d’eau où le charbon était déversé dans les bateaux sur la rive droite. Un quart de siècle plus tard le rail se substituait au fleuve (1858).

 

Le port marchand 

La fastidieuse construction du pont de pierre, inauguré en 1834, a entraîné la modification du cours de la Loire dans la traversée de Roanne. Elle emprunte désormais le bras secondaire (celui des crues) à l’est de la ville. Le bras principal a permis l’édification du bassin départ du canal de Roanne à Digoin mis en service en 1838.

 

Le port de plaisance

A la fin des années 1980 le déclin du transport fluvial oblige la municipalité à la requalification du bassin c’est ainsi que le port marchand de Roanne se transforme en un port de Plaisance international et de plus le plus intérieur de France.  

Roanne mérite bien son titre de 1er Port fluvial de la Loire après avoir réussi brillamment les reconversions de ses installations.
 
 


26/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres