LIGER club de ROANNE, Loire

LIVRE/ Les PONTS de la LOIRE de sa source à l'Atlantique

 

Serge Vannier et Alain Ruter

 

 

18 avril 2015

Réédition

 

 

Dans cette grande famille marquée du sceau de la diversité, les plus connus s'imposent, quel que soit leur âge. Saint-Nazaire, Cheviré, Saumur, Tours, Blois, Beaugency, Gien, La Charité, Cosne, Roanne et bien d'autres alimentent les recherches des historiens ou des techniciens.

 

 

 

 

 

Obligatoirement, ils trouvent place dans les grandes études. Mais les plus petits, les plus humbles se cachent souvent au fond des archives des mairies. Estimant qu'un pont en Ardèche, en Haute-Loire, dans la plaine du Forez ou au cœur de l'Anjou mérite autant d'attention qu'une belle œuvre du XVllle siècle, nous n'avons pas voulu les différencier. Car tous, à l'exception des ouvrage modernes, peuvent se prévaloir d'une vie agitée, les modernes ayant succédé aux anciens. Bien connaître un pont c'est d'abord évaluer la profondeur de ses racines. Et si, quelques-uns camouflent encore leurs origines, nous ne désespérons pas de les découvrir. Pour autant, tous les ponts qui franchissent la Loire ne se ressemblent pas. Tous n'ont pas été édifiés au même moment et dans un même but, selon un même mode de construction. Très modestement, certains, totalement isolés dans les campagnes ne se sont retrouvés là que pour relier deux villages et réunir des riverains ; pour tirer un trait économique, commercial et humain entre deux départements ; enfin pour qu'une route, une autoroute ou une voie ferrée puisse poursuivre son chemin. De multiples raisons président à l'installation de ponts.

 

 

18 décembre 2002

Parution

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres