LIGER club de ROANNE, Loire

6 Nouveaux labélisés : "Bouchons Lyonnais"

 

Le label "Bouchon Lyonnais"

monte en puissance

 

              site bilingue

 

 

2014

LYON, Rhône

 

 

Lancé en 2012 à l'initiative de la CCI de Lyon, le label "Bouchons Lyonnais" prend de l'épaisseur. Six nouveaux bouchons dont pour la première fois un restaurant parisien de l'empire Ducasse rejoignent les dix-sept premiers nominés. Mais surtout l'accent est mis sur la communication avec le lancement d'un site Internet bilingue plutôt réussi et la création d'un réseau d'ambassadeurs dont le premier membre est un certain... Daniel Boulud à New-York.

 

 

Palais de la Bourse de Lyon transformé en salle de dégustation de spécialités lyonnaises accompagnées de vins fins AOC : l'association qui gère le nouveau label « Bouchons Lyonnais », sait soigner ses nouveaux arrivants.

Après les dix-sept restaurants issus d'une première fournée, six nouveaux arrivants viennent compléter la liste des (vrais) « Bouchons Lyonnais, sortis du lot, choisis parmi quinze candidatures : « Les Fines gueules » dirigé par Joël Salzi (5ème arrondissement), « L'Acteur » d'Olivier Bianchi (2ème), « Le Val d'Isère » de Serge Vuillermin (3ème), « Le petite Flore » (1er) et « La Voûte chez Léa » (2ème).

Surprise, ce label déborde des frontières lyonnaises pour labelliser un restaurant parisien intitulé « Aux Lyonnais ». Situé rue Saint-Marc dans le 2ème arrondissement de Paris, il a été repris par Alain Ducasse en 2002, intégrant une vaste galaxie qui n'est pas composée que de trois étoiles Michelin.

 

 

 

Le label "Bouchon Lyonnais" monte en puissance

Assis au premier rang, les responsables des restaurants de la nouvelle fournée des « Bouchons Lyonnais » © nicolas malant

 

 

11 « Fournisseurs privilégiés »

Forte de ces premiers succès, l'association a décidé d'élargir son label aux fournisseurs des « Bouchons Lyonnais » en décernant à un certain nombre d'entre eux le titre de « fournisseur privilégié » se traduisant par un diplôme et une plaque que ceux-ci peuvent exploiter auprès de leurs clients.

 

Mais des fournisseurs plus petits ont été aussi distingués : « Viabat SAS », basé à Corbas. Il s'agit du dernier fournisseur d'abats dont la cuisine lyonnaise est grosse consommatrice ; mais aussi les jus de fruits « Bissardon » installés à Saint-Paul-en-Jarez dans le Pilat (Loire), « Histoire de glace-Giney SAS », basé à à Vienne dans l'Isère, voire encore « les eaux de Saint-Géron », originaires de la Haute-Loire.

 

 Un label dans le label qui devrait faire des envieux.

 

 

 

>>> lire la suite ...


 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_1183994_20120906493181.jpg

Publiée le 07 02 2014

par Dominique LARGERON

 

 



11/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres