LIGER club de ROANNE, Loire

CHANSONS & POÈMES

en VIDEO


POÈME/ "La Fille Liger" par C'est Nabum

Le conteur en action


Le conteur en action

Ajouté, le

22 novembre 2017

 

 

C'est une fille sauvage

Qui vous conduit dans son lit

C'est une femme rivage

Qui s'écoule à l'infini

*

A sa naissance on lui fit

Un berceau tressé de joncs

Elle aurait grandi au Puy

Aurait rejoint des garçons

Ils étaient de bons marins

Au cœur gros, aux mœurs légères

Ils suivirent son chemin

Qui mène à sa tribu Liger

*

L'été elle se prélasse

Alanguie, prenant son temps

C'est sans fin qu'elle rêvasse

Dormant le long de ses bancs

En automne, elle forcit

Redevenant fréquentable

Si elle reste dans son lit

C'est qu'elle se veut aimable

*

En hiver elle s'emporte

Roulant ses fortes colères

Mais elle se fait accorte

Pour les marins en galère

Au printemps elle se lâche

Débordant de toutes parts

C'est alors qu'elle se fâche

Nous refusant le départ

*

Elle est jamais si belle

Qu'en notre soleil levant

Lorsque la brume l'éveille

Aux petits matins naissants

Elle se pare en majesté

Dans la splendeur du couchant

Quand un ciel illuminé

Embrase tout le Ponant

*

C'est une Loire volage

Qui roucoule dans son lit

C'est un fleuve sans visage

Qui s'écoule sans souci

 


22/11/2017
0 Poster un commentaire

CHANSON/ Les trois mariniers en goguette

 

 

A/C: Serge Le Goff

 

 

Ajoutée le

10 octobre 2017

 

 

Un jour trois bons compagnons
Voituriers du roannais
Se rendent chez la mère Pichon
Où l’on mange et l’on boit frais!
Car ce sont de bons vivants
Les mariniers en goguette
Dès qu’ils ont un peu d'argent
Ils aiment aller faire la fête.

Ils commandent six carafons
De bon vin du Beaujolais
Puis s’attablent tous en rond
Pour en boire quelques godets.
Ayant bu huit à dix coups
En reluquant la serveuse
Le vin leur mit l’feu aux joues
Et l’humeur devint joyeuse!

Elle s’appelait Philiberte
Fille d’un charpentier d’bateau
Constructeur de St Rambertes
De sapines et de futreaux.
C’était une très jolie plante
Pas farouche pour un sou
Le soir même dans sa soupente
Elle leur donna rendez vous!

Vers minuit les gais lurons
Enivrés de bon nectar
Quittèrent la bonne maison
Pour rejoindre les quais d’la Loire.
En chantant ils arrivèrent A la maison indiquée Mais hélas elle côtoyait
Celle de la maréchaussée!

Sur la porte de Philiberte
Cognèrent tant ces grands nigauds
Que la fille par la fenêtre Leur jeta un grand seau d’eau.
Ils firent un tel vacarme En jurant après la belle Qu’ils réveillèrent les gendarmes
Qui sans mal les interpellent !

Ainsi pour nos trois pochtrons Cette soirée bien arrosée
Se termina en prison
Où ils finirent de cuver.
Car ce sont de bons vivants
Les mariniers en goguette
Dès qu’ils ont un peu d'argent
Ils aiment aller faire la fête.

Chanson inspirée d'un fait divers des archives
départementales de la Loire en 1771

 

 


10/10/2017
0 Poster un commentaire

CHANSON/ Le rêve de Loire

 

 

Dan Grall

Un vrai Breton de la Loire,

ligérien de la Bretagne !

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_5376923_201512262938143.png
ajouté

4 mai 2014

 

 

La Loire se repose au pied du château de Blois et rêve... rêve de la beauté nonchalante de la belle Isabeau, celle-là même qui hante nos chansons populaires tout au long des rives du fleuve royal.

 

 


 


18/09/2017
0 Poster un commentaire

VIDÉO/ C'est Nabum !

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_5376923_201512262938143.png
Ajouté le

23 mai 2017

 

 

Quand le Bonimenteur explique ses envies

 

 

 

 

En voir + sur youtube

 

 


09/07/2017
0 Poster un commentaire

POÈME/ Pour les vrais amoureux de notre Loire

 

Bernard Jacques RINGUET

 

Ajouté le

9 juillet 2017

 

L’image contient peut-être : fleur, ciel, plante, plein air et nature
 
 
Ses habits de lumière
J'aimerais tant vous parler d'elle

De ses habits de lumière

Des reflets qui la font si belle

Dans les yeux des lavandières

Elle se glisse dans son lit 

Majestueuse et docile

Se donne à toutes vos envies

Quand elle se fait gracile

Elle vous chasse sans pitié

Coléreuse et farouche

Gronde le long des sentiers

Arrachant toutes les souches

J'aimerais tant vous parler d'elle

De ses habits de lumière

Des reflets qui la font si belle

Dans le creux des sablières

Elle se répand sans retenue

Gracieuse et câline

Se montre alors toute nue

Pour une nuit coquine

Elle se refuse soudainement

Frondeuse et violente 

Repousse sans ménagement

Celui qui la croyait dolente

J'aimerais tant vous parler d'elle

De ses habits de lumière

Des reflets qui la font si belle

Le long de ses gravières

Elle se prélasse sans détour

Paresseuse et offerte

S'abandonnant à votre amour 

Sans vous avouer sa défaite

Elle vous chasse un peu plus tard

Rageuse et cinglante

Affirmant sans aucun fard

Qu'elle ne sera plus votre amante

J'aimerais tant vous parler d'elle

De ses habits de lumière

Des reflets qui la font si belle

Au détour de la rivière

Vous l'avez sans doute compris

Elle est ma merveilleuse Loire

Aimée beaucoup, à la folie

D'une passion à ne pas croire

Vous l'avez sans doute compris

Et il vous faudra bien me croire

Je l'aime plus qu'à la folie

Ma si douce et tendre Loire

J'aimerais tant vous parler d'elle

De ses habits de lumière

Des reflets qui la font si belle

A mes envies marinières

 
L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air et nature
 
 

09/07/2017
0 Poster un commentaire

CHANSON/ Ne soyons pas Hors la Loire ...

 

Rajoutée le

9 janvier 2017

 

 

 

Loire.jpg

 

facebook

 

 

 


02/01/2017
0 Poster un commentaire

Chant de Marins/ Sur mon navire

 

De la rivière à l'océan
paroles et musique :

Rohan Le Barde

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_5376923_201512262938143.png


Ajoutée le

22 octobre 2015

 


 

 

 


22/10/2016
0 Poster un commentaire