LIGER club de ROANNE, Loire

Le KAÏROS / Des Racines & des Ailes

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_3866863_201406243202934.png

 

A consommer sans modération

 

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_4624260_201503032419814.jpg

http://www.kairos-peniche.com

 

 


06/02/2015
0 Poster un commentaire

LA LOIRE

 

 

 

 

 

 

Liger / Ligeris / Λιγηρος -

Nom gaulois de la Loire. C'est à partir du règne d'Auguste que la Loire délimitera l'Aquitaine de la Celtique. Le fleuve avec son débouché sur l'Océan Atlantique, fut très utilisé pour le commerce maritime dès la plus haute antiquité.

 

Des ports gaulois dont font parties Corbilo et Cenabum, jalonnés son parcours. C'est entre la Loire et l'Allier que fut installé en 58 avant J.-C., les Boïens qui accompagnaient les Helvètes. L'étymologie de Liger est mal établie, certains y voient un terme en *ligã (lie, vase, limon), mais cette solution est très loin de faire l'unanimité.

 

http://encyclopedie.arbre-celtique.com

 

 

 

 

 blog.jpeg

St EULALIE en Ardèche est le premier village riverain du fleuve

 

 

Un carrefour linguistique d'exception

 

Legeyr

en occitan (langue d'oc)

Leyri

en forézien (franco-provençal)

Leyre

en langue d’oïl

 

Le Y marque le souvenir du G. Probablement d’un gaulois/ctique commun liga, lega, qui a donné le français « lie » et qui désignait tout sédiment d’eau et autre liquide, soit « lie, vase, limon ». La Loire pourrait tenir son nom originel d’une expression descriptive « rivière dont on voit le fond » ou « rivière qui dépose du limon ».


Bernard Lyonnet

doctorant en sémantique cognitive,

travaillant sur la compréhension des documents en langues celtiques,

spécialiste des thèmes sémantiques présentant l’espace et le temps

(lieux, orientations, cycles, saisons)

 

 

 

 

Le Pays Ségusiave

 

Les Ségusiaves (Segusiani, Segosianôn, Segusiavi) sont une population celtique occupant le bassin de la Loire depuis sa sortie du Velay jusqu'à la plaine de Marcigny et débordant, par delà les monts du Forez, jusqu'au confluent de la Saône et du Rhône

en savoir +

 

 Ségusiave.jpg
© ewiranda recueil bibliographique

 



 

La Loire, le département

 

Département Rhônalpin

situé entre Le Rhône et le Puy-de-Dôme,

limitrophe de la Saône-et-Loire et de l'Allier au nord

et de la Haute-Loire au sud.

 

 

blog.jpeg

 

 

 

Un lieu de passage historique

 

 

Nul ne conteste aujourd'hui que la traversée de l'actuel département éponyme a été depuis toujours un lieu de passage incontournable. Dans l'antiquité les chasseurs-cueilleurs Moustériens (Paléolithique) avaient privilégié les oppida (promontoires dominant le fleuve) pour s'y installer. Les fouilles réalisées dans le lit de la Loire en sont la preuve. Elles ont révélé un nombre très important de silex premières armes des hommes pour assurer leur survie.

 

Ce torrent volcanique favorisera très tôt la navigation des pirogues-monoxyles (embarcation longue et étroite, souvent faite d'un seul tronc d'arbre creusé, mue à la voile ou à la pagaie). Étymologiquement, le mot « pirogue » est sans doute à rapprocher du mot maya « piragua » désignant un petit canot, mot qui passa à l'identique en espagnol puis fut francisé. Des spécimens ont été découverts dans les eaux du fleuve notamment aux confins de l'Allier et de la Loire. 

 

Dès le XVIè siècle les coches d'eau feront leur apparition. Barques à fond plat dotées d'une cabane (Toue cabanée aujourd'hui), véritable taxis sur l'eau, assuraient le transport des passagers depuis Roanne en direction de l'estuaire et aussi de Paris. Puis on construira les "Rambertes" à St Rambert pour transporter le charbon des mines de St Etienne et encore bien d'autres cargaisons vin, armes, poteries, etc ...

 

 

 

blog.jpeg

Réplique d'une ramberte construite par Ensemble à Villerest en 2005

et déchirée en 2h le samedi 17 octobre 2015

 

 

Un axe prioritaire

 

 

L'axe marchand Méditerranée-Atlantique se constitua peu à peu alors que se développait le transport fluvial au XVIII è siècle. Les marchandises venant du sud étaient transbordées sur les bateaux de Loire afin d'être acheminées vers l'ouest et la capitale via le canal de Briare le plus ancien de France.

 

Roanne bénéficiait d'une position stratégique qui se développa par la suite avec la route et le chemin de fer. En effet le premier port de la Loire permettait aussi son franchissement !

 

 

 


 

 

Rivière Loire

par Charles BERG

 

 

Le fleuve soit disant "dernier fleuve sauvage d'Europe" a été depuis des siècles l'objet d'aménagements pour la navigation, et contre ses débordements légendaires. Bien loin de cette prétendue "sauvagerie", c'est un axe de civilisation plusieurs fois millénaire.

 

 

 La Loire_p_Ch-L-Picaud_1908.jpg

La Loire, par Charles-Louis Picaud, 1908, préfecture de Saint-Etienne  © Dane

 

 

   loire-riviere   

 

 


 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_3362991_20140127205116.jpg

 

27 > 31 janvier 2014

ROANNE, Loire

 

 

  Que faut-il ajouter de plus aux 40 excellents reportages

tournés par France 3 pour l'émission MIDI EN FRANCE ?

 

"SUIVEZ LE GUIDE" Rodumna, 2000 ans d'histoire ...

nous va bien !

 

 


Lundi 27 janvier 2014 © midi en france

 

 

 

Il nous faut féliciter Claire VAN KINH, historienne et auteur de nombreux ouvrages,

en particulier sur la Côte Roannaise, qui sert de guide à

 

" 2 000 ans d'histoire au bord de la Loire",

 

à Jean-Sébastien PETITDEMANGE et autres chroniqueurs

 pour la découverte de Roanne, de sa Région, du Département éponyme

 du fleuve LOIRE et de son canal ...

 

 

   >>> à suivre ...  

 

 


 

 La Loire à Roanne

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_4165770_201410081903408.jpeg

Le pont de Roanne appelé "pont du Coteau"

 

 


 

 

 


03/01/2014
1 Poster un commentaire

La Loire, dernier fleuve sauvage d'Europe, en chiffres.

 

 

La Loire est le plus long des fleuves de France.

Nota : le Rhin (1325 km) est plus long mais son cours est partagé entre plusieurs pays et ne coule que partiellement en France (188 km, principalement en tant que frontière avec l’Allemagne).

 


Il prend sa source à 1408 mètres d’altitude, dans le Velay (à l'est du Massif Central), au Mont Gerbier-de-Jonc  ...
Un affluent rive gauche de la Corrèze de la Corrèze, porte le nom du fleuve.

 

 

 

 

 

> Lire la suite ...

 


21/03/2015
0 Poster un commentaire

Climat du bassin de la Loire/ 12

 

Tout savoir sur la Loire ou presque/ 12

 

Ajouté le

30 avril 2018

 

 

 

Climat du bassin de la Loire.

par C'est Nabum

 

 

 
 
Le bassin de la Loire est constitué de deux parties qui diffèrent de par leur relief et, en grande partie, par la nature du sol mais aussi par deux types de climat.
...
 

 

Lire la suite

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air, nature et eau

Samedi 28 avril 2018

 


30/04/2018
0 Poster un commentaire

L’acte de naissance véritable de nos deux rivières Loire & Allier/ 8

 

Tout savoir sur la Loire ou presque/ 8

 

Ajouté le

11 mars 2018

 

 

L'acte de naissance  de la Loire et de Allier

par C'est Nabum

 

 

L'Allier, rivière sauvage préservée

 

 

Formation du cours de l'Allier.
 
Le cours supérieur de l'Allier reprit possession de la bande de gneiss ( roche métamorphique contenant du quartz, du mica, des feldspaths plagioclases et du feldspath alcalin, tous suffisamment gros pour être identifiés à l'œil nu.) entre les zones Devès et Margeride. La rivière s’y installa dès le Miocène. Nous en avons la certitude en observant les sables à chailles jurassiques que l'Allier miocène a déposés sur plusieurs points de la Limagne, dans la région de Clermont.
...

 

 

 

Lire la suite

 

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air, nature et eau

Samedi 10 mars 2018

 

 

 

 


11/03/2018
0 Poster un commentaire

Histoire lointaine du cours de la Loire et de son bassin/ 7

 

Tout savoir sur la Loire ou presque/ 7

 

Ajouté le

11 mars 2018

 

 

Histoire lointaine du cours de la Loire et de son bassin

 par C'est Nabum

 

 


Allier : Ste-Marguerite Sources et geyser

 



Premiers linéaments.

 

Les lignes originelles, le tracé initial se retrouvent derrière ce terme : linéament. On voit se dessiner les premières directions lors des plissements hercyniens. => L'Hercynien trouve son origine dans le rapprochement puis le chevauchement de trois masses continentales : le Protogondwana (dont la marge supérieure correspond à la Vendée actuelle), l'Armorica (micro-continent), ainsi que la réunion de deux continents : Laurentia (La Laurentia est un paléocontinent, formant la base de l'Amérique du Nord et du Groenland, aussi connu sous le nom de craton nord-américain.) et Baltica (Baltica est le nom d'un paléocontinent, ancien bouclier, aussi appelé Fenno-sarmatia. Il comprend l'actuelle Scandinavie, les Pays baltes et la côte méridionale de la mer Baltique (nord-est de la Pologne).
...
 
 
Lire la suite
 
 L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air, nature et eau

Samedi 3 mars 2018

 

 


11/03/2018
0 Poster un commentaire

La Basse Loire/ 6

 

Tout savoir sur la Loire ou presque/ 6

 

Ajouté le

24 février 2018

 

La basse Loire

par C'est Nabum

 

 

Vignobles du pays d'Ancenis

 

 

Souvent par groupes, plusieurs îles luxuriantes disséminées au milieu du courant constituent la spécificité et le charme unique de la basse Loire. Elles forment des bouquets de verdure surgissant soudain des flots. Les saules et les osiers du rivage constituent le décor naturel d’une Loire verdoyante. Les maisons d'habitation disparaissent sous les arbres. Le paysage est constitué de rosiers de Bengale, de plantes grimpantes et de vignes.

 

 

Lire la suite

 

L’image contient peut-être : ciel, nuage, plein air, nature et eau

Jeudi 24 février 2018

 

 


 

 

Un si long parcours

Bernard Jacques Ringuet

 


Son chemin sera fait de pierres
De goulets et de rochers
D'arbres ou bien de lumière
De sables en ricochets

Elle a hésité à sa naissance
La mer était à deux pas de là
Elle a pris de la distance
Au nord elle a glissé ses pas 
Elle a traîné dans les prairies
Entourées d'herbes sauvages
De moutons, vaches et brebis
Au début de son long voyage

Fille folle, femme gironde
Elle a filé sa belle route
Creusant des gorges profondes
Elle abandonnait ses doutes
Elle s'est gonflée d'autres rivières
Devenant toujours plus forte
En faisant quelques manières
Pour que les marins l'exhortent

De toutes, elle est la plus belle
Faisant dans nos cœurs des ravages
Pour ces marins si rebelles
Il fallait qu'elle soit sauvage 
Personne ne l'a enchaînée
Coulant suivant ses humeurs
Tant pis pour vous les mariniers
Vous n'arriverez pas à l'heure

Quand elle a choisi le ponant
Elle s'offrit bien des douceurs
Emportée par son courant 
Vers des jours bien meilleurs
Elle se répand sans retenue
Elle se fait alors aimable
Vous déclarant la bienvenue
Quand elle devient navigable

Dans l'Océan elle se jette
Terme de son long voyage
Déjà nous on la regrette 
Perdue si loin de nos rivages
À force de péripéties
Son chemin est fait d'histoires
De légendes et de récits
Qui nous chantent notre Loire

 

 

 


24/02/2018
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser