LIGER club de ROANNE, Loire

ACTUALiTÉ



RVP/ Le binôme ligérien de l'année

 

 

Chaque dimanche,

 

choisissez sur Facebook

une femme et un homme qui symbolisent la Loire et ses affluents.

Ce sont vos "j'aime"

qui détermineront le binôme de l’année. 

 

 

L’image contient peut-être : 32 personnes, personnes souriantes

 

 

Personnalité féminine de ce dimanche 25 mars 2018 :

DOROTHÉE MASS

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, lunettes et gros plan

 

Capitaine du port de Briare, cette hollandaise a su conquérir la Loire et les canaux par son sourire; ses compétences et sa disponibilité. Elle vit à l'année sur sa péniche "Belle Poule", elle respire l'esprit des eaux et son professionnalisme est exemplaire. Décidément Briare a beaucoup de chance d'avoir une telle femme à la tête de son port.

 

 

Personnalité masculine de ce dimanche 25 mars 2018 :

RENÉ FESSY

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
 
Président du Liger Club de Roanne, René est un missionnaire de la cause ligérienne dans une région où bien peu de gens regardent la rivière. Il prêche dans le désert sans jamais se décourager, parvenant à fédérer autour de lui de rares passionnés. Il espère se faire entendre, ouvrir les yeux et les cœurs de ses voisins pour qu'à nouveau Roanne retrouve sa glorieuse histoire de Loire.
 
 
 Détails ici
 

 

Dimanche 25 février 2018

 
 
Merci pour cette première sélection
qui fait honneur à la Loire haute et au Liger club de Roanne
 
A VOUS DE VOTER
 
 

26/03/2018
2 Poster un commentaire

Découverte insolite d’une épave de Drakkar viking dans la Loire

 

 

Ajouté le

21 mars 2018

VOREY 43

 

 

Au cours d'une descente en canoë ! Nous l'avons aussitôt nommé Löki ! en hommage à la fameuse série ! À la suite de la crue dévastatrice du mois de juin de nombreuses découvertes ont été effectuées au cours de descentes de reconnaissance et là oh stupéfaction dans le lit de la Loire affouillé par le flot impétueux ! une épave de Drakkar ! On savait que les vikings remontaient les fleuves quitte à faire rouler les bateaux sur des troncs ! Ils seraient donc arrivés jusqu’à Vorey ou ils ont surement commis des massacres et pillages ! Cette découverte de très haute importance remet en question les théories historiques existantes ! La communauté scientifique reste stupéfaite quant à la conservation et la position de l’épave !

 

 

L’image contient peut-être : plante, arbre, plein air et nature
 
 

École de Pagaie du Velay

 

 


21/03/2018
0 Poster un commentaire

Le niveau des eaux de la Loire au plus bas

 

 

Ajouté le

11 novembre 2017

 

Le déficit pluviométrique s’est amplifié en octobre, aucune recharge n’ayant été faite le niveau d’eau est resté bas, voire très bas dans la majorité des cours d’eau. En Loire, le soutien d’étiage effectué depuis les barrages de Naussac et Villerest que pilote l’Établissement public Loire se poursuit.

Au 2 novembre 2017, 91,5 millions de m3 ont été lâchés dans l’Allier à partir de Naussac, 65,5 Mm3 dans la Loire à partir de Villerest (ce qui correspond pour celui-ci à un destockage à cette date déjà plus important qu’en 2003) si bien que le niveau de la retenue, avec un volume égal à 40,7 Mm3 n’a jamais été aussi bas en dehors des opérations de vidange.
Sur la Loire, alors que le débit entrant était de 8,2 m3/s, le débit sortant était de 12 m3/s ; sur l’Allier, alors que le débit naturel à Langogne était de 0,6 m3/s, le débit sortant était de 5,5 m3/s.

Si pour Villerest, du fait de l’importance de son bassin versant dû à son positionnement près de Roanne (Loire), il n’y a pas d’inquiétude quant à son remplissage futur, il n’en va pas de même pour celui de Naussac. Situé à Langogne (Lozère), celui-ci est beaucoup plus en tête de bassin versant. En 2003, le retournement de la situation début décembre avait permis son remplissage.

 

 

https://static.blog4ever.com/2010/07/424727/artfichier_424727_1904454_201303225540337.jpg

 N° 162 - Octobre 2017

 

 

 

Caille jpg.jpg

St Jean-St Maurice-sur-Loire/ Port de la Caille



Actualisation des données

9 novembre 2017

 

Alors que le destokage des eaux de la Loire se poursuivait à Villerest le niveau de la retenue était de 297,50m (soit 17,50 m au dessous de la cote maximale); le débit entrant 8,83 m3/s et le débit sortant 9,57 m3/s.


11/11/2017
2 Poster un commentaire

Ces blogs de Actualités locales pourraient vous intéresser